Notre site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement. Pour améliorer votre expérience, d’autres cookies peuvent être utilisés : vous pouvez choisir de les désactiver. Cela reste modifiable à tout moment via le lien Cookies en bas de page.


 

LANE : A shiny day

UNE HISTOIRE ANGEVINE

Love And Noise Experiment (L A N E) est né du désir de Pierre-Yves Sourice de donner vie a quelques morceaux qu’il avait sous le coude. L’ex-bassiste des Thugs propose aux frères Belin des établissements Daria, Camille & Étienne, de le rejoindre pour mettre la main à la pâte. Camille délaissant le chant et la guitare qu’il tient dans Daria pour s’installer à la batterie, Étienne conservant la guitare. Au trio guitare – basse – batterie s’ajoute un second sniper à 6 cordes, Félix, le fils de Pierre-Yves. Pour le chant, le groupe propose le poste à Éric Sourice, ex-chanteur des Thugs. Éric fait des essais qui s’avèrent concluants. Il apporte avec lui nom du groupe et guitare.

L’UNION DE DEUX GRANDES FAMILLES

L A N E est donc un consortium issu de deux grandes familles angevines auquel chaque membre apporte son expérience et son vécu, différents entre les frères Belin, les frères Sourice et Félix Sourice, le benjamin de l’équipe. Différents, mais qui s’alimentent mutuellement. D’un côté Camille et Étienne ont une approche du son avec plus de reliefs que celle, plus abrupte, de Pierre-Yves et Éric qui eux apportent une simplification des morceaux. Chez L A N E, c’est batterie et voix légèrement en avant. La voix n’est plus diluée comme elle pouvait l’être chez Les Thugs. Là, on entend distinctement Éric. Tout comme on entend bien la basse facilement reconnaissable de Pierre-Yves grâce à son jeu caractéristique. Et devant, poussé par l’implacable rythmique cadencée par une caisse claire entreprenante, le trident de guitares tisse un canevas en un camaïeu électrique, chacun ajoutant sa sensibilité et son émotion à l’ouvrage.

Patrick Foulhoux

LANE : A shiny day

IMPERTINENCE, DEXTÉRITÉ ET AUDACE

Le cocktail mêle l’impertinence des 80’s et la dextérité des 90’s à l’audace des 00’s. On retrouve les courants qui ont nourri les grands ensembles dont sont issues les familles Belin et Sourice. Autant pour la musique que pour les paroles évoquant différents sujets ayant attrait à une société en déliquescence, au bord de la rupture. De l’appel à la révolte avec “Stand” ou de la mise en garde contre les croyances et les religions dans “A Free Man” au sale menteur de “Dirty Liar” qui n’est pas nommément cité mais qu’on identifie à la première phrase “You put your hand over your heart”, L A N E témoigne d’une époque pour le moins difficile pour ne pas dire troublée. Heureusement, au cœur du tumulte, l’amour surgit et a toujours le dernier mot avec “Clouds Are Coming” et “A Shiny Day” qui donne sa raison sociale à ce premier album.

EXPÉRIMENTATION D’AMOUR ET DE BRUIT

En dix power pop songs branchées sur le triphasé, A Shiny Day convoque les trente dernières années d’un rock électrifié au punk et nappé de pop vrombissante avec une épaisse couche de guitares pour garder les pieds au sec. Plus qu’un disque, une profession de foi signée par cinq musiciens expérimentant l’amour et le bruit pour un rock ambitieux et résolument tourné vers l’avenir.

Patrick Foulhoux

15,00 €
Configurations disponibles
SupportPrix unitaireQuantité
 LP 12"15,00 €
 


HAUT