KEVIN K : Deutschland

KEVIN K

Kevin K : de New York City, survivant de la sphère rock'n'roll de la fin des années 70. 

Influences : the Deadboys, the Ramones, New York Dolls, the Stooges, Lords of the New Church.

Dans le délire de Jeff Dahl, Sonny Vincent, Freddy Lynxx, Nikki Sudden, Johnny Thunders, Stiv Bators, etc...

Musique : punk rock / power pop / pop punk / glam rock / classic rock / rock n roll / blues original. Tous les ingrédients d’un rock new yorkais, pur, mélodique, urbain et racé!

20 albums au compteur, sur une douzaine de labels (ricain, allemand, français, japonais, polonais, australien), des singles/split ep par dizaines, etc…

Une dizaine de backing bands différent (dont des mecs de Lazy Cowgirls, Streetwalkin' Cheetahs, the Trash Brats, the Stitches, the Golden Arms, Hollywood Teaze, etc...).

Des tournées incessantes aux USA, Europe (Allemagne, Pologne, France, Espagne, Autriche, Angleterre, Suisse, Pays de l'Est, etc...) et Japon. Pour l'anecdote il a joué 47 fois au CBGB. Il a partagé les scènes avec Johnny Thunders, Dee Dee Ramone, Sylvain Sylvain, Jerry Nolan, et bien d'autres...

KEVIN K : Deutschland

Ecouter ...

Atmosphère... C'est ce que nous avons capturé sur DEUTSCHLAND...
Ritchie Buzz et moi sommes toujours très inspirés chaque fois que nous tournons en Allemagne et tout spécialement quand nous jouons à Berlin. Nous écoutons toujours les Cds "Lust For Life" et "The Idiot" d'Iggy Pop dans le camion en entrant dans la ville, c'est un rituel!
Nous avions prévu d'enregistrer ce disque à Berlin mais ce fut financièrement impossible . De ce fait nous avons enregistré dans le sud de la France dans un studio au coeur d'une vieille batisse en pierre remplie de fantomes...
Ce dix-huitième album studio est très différent de ceux que j'ai fait auparavant.
Je voulais que les auditeurs aient l'impression d'être assis autour d'une table en train de boire un coup dans le coin sombre d'un bar enfumé du distric Schoneberg à Berlin.
Vous savez, le son des gouttes de pluie froide résonnant sur ce qui reste du mur de Berlin sur Potsdamerplatz.
Je voulais tenter de retrouver le son du studio berlinois "Hansa By The Wall".
Je souhaitais que les grooves des morceaux de DEUTSCHLAND retracent les ambiances des villes traversées.
Les ingrédients utilisés pour me plonger dans cet état d'esprit furent du vin rouge, du hash, du "Vicodan" et deux bons bouquins "The Wall came tumbling down" de Jerry BORNSTEIN et "Divided City The Berlin Wall" de Jaron Verlag.
"Intrusive", "American sector" et "Red Haired Girl" sonnent vraiment dans l'esprit de "Heroes" de Bowie ou "The Passenger" d'Iggy Pop. J'adore ces chansons.
J'ai écrit les paroles de "Wrong girl" dans les backstages du "Dunkerclub", situé dans ce que l'on appelé autrefois Berlin Est.
KIM fut insipré par un groupe de Bochum que j'ai rencontré et avec qui nous avons tourné.
En fait la plupart des textes et musiques ont été écrits sur les routes allemandes au cours de ces trois dernieres années.
Ceci est donc mon hommage à la grande ville de Berlin et à tous les gens que j'ai rencontré ces 12 dernières années en Allemagne.

Ich Bin Ein Berliner

Kevin K

 
10,00 €
Kicking018
Configurations disponibles
SupportPrix d'achat unitaireQuantité
 Digipack10,00 €
 


HAUT