Notre site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement. Pour améliorer votre expérience, d’autres cookies peuvent être utilisés : vous pouvez choisir de les désactiver. Cela reste modifiable à tout moment via le lien Cookies en bas de page.


 

LES THUGS : Strike

LES THUGS

En 16 ans d’incandescence (83-99), 8 albums et plus de 700 concerts, Les Thugs ont été de ceux qui offrirent ses lettres de noblesse au rock français, traversant avec superbe tous les courants des 80’s et 90’s, gardant toujours une identité farouche et ce son si distinctif, aux croisées du garage-punk, du hardcore, du grunge et de l’émopop (avec quelques doses homéopathiques de new-wave, punkabilly, psyché ou pop selon les époques…). « Bombe atomique en pleine poire », « 747 au décollage », « Hourra rock’n’roll », « maëlstrom sonique », « chorégraphie du tumulte », la griffe Thugs, alliage subtil sous une apparence primitive voire brutale, superposant rythmiques hypnotiques, courses sonores effrénées, murs de grattes, chant fragile et choeurs entêtants, a marqué durablement les esprits avec une méchante série de standards, compacts, efficaces et mélodiques. Parmi les victimes, Jello Biafra, Jonathan Poneman (label-manager de Sub Pop), John Peel (pour lequel ils enregistrèrent une session) ou Steve Albini…

Réédition 2017 de l'album vinyle "Strike", initialement sorti en 1996 sur Roadrunner. Vinyle noir.

LES THUGS : Strike

Ecouter ...

A1- Allez Les Filles ! 01’33 

A2- Summer 02’46 
A3- Strike 05’47 
A4- Poison Head 03’22 
A5- Loving Son 02’34 
A6- Bella Canzon 01’37

B1- Assez ! 02’04 
B2- Waiting 06’31 
B3- Stories 03’48 
B4- New Day 04’40 
B5- The Letter 04’13 
B6- So Heavy 03’13

"Strike" a été enregistré par Steve ALBINI au studio Black Box à Noyant-la-Gravoyère en Juin 1995.

15,00 €
Configurations disponibles
SupportPrix unitaireQuantité
 LP 12"15,00 €
 

« Sans maquillage ni muselière, les Thugs naviguent du noisy-punk le plus abrupt (Poison heart ou The Letter) à des havres de paix en demi-teintes (Loving Son ou Waiting) avec un naturel de vainqueurs. Si le fond accepte de nouvelles donnes, plus mûres, plus ouvertes, la forme par contre se love sur ses accents les plus crus. » — Jean-Luc Manet, Les Inrockuptibles, 1995.



HAUT