THE BLACK ZOMBIE PROCESSION : Mess with the best, die like the rest

The BLACK ZOMBIE PROCESSION

THE BLACK ZOMBIE PROCESSION est un groupe à géométrie variable mis sur pied en 2006 par le multi activiste Nasty Samy. Quatre albums et un split EP au compteur, dans une veine explosée, autant influencée par le punk rock, le hard core, l’horror rock et le metal, ce groupe est avant tout un hommage à la culture horrifique, aux comic-books et au genre bis en général.

THE BLACK ZOMBIE PROCESSION : Mess with the best, die like the rest
THE BLACK ZOMBIE PROCESSION : Mess with the best, die like the rest
THE BLACK ZOMBIE PROCESSION : Mess with the best, die like the rest

Ecouter ...

Après un premier album (« We have dirt under our nails from digging this hole we’re in ») qui avait posé les bases d’un punk rock solide, jaillissant et charnu, d’une apparition remarquée sur le CD tribute aux Sheriffs (avec la reprise « Condamner à brûler ») puis d’un split EP (4titres) avec Billy Gaz Station qui marquait le premier anniversaire du label Kicking Records, the Black Zombie Procession, entité mort-vivante dévouée à la cause du gros rock qui envoie et de la culture horrifique, ressort de ses caveaux putrides pour continuer ce festin de chair fraîche…
La recette s’est encore bonifiée, toujours basée sur ce concept horror rock… un mix de punk rock abrasif, de heavy rock vicieux et de rock mid tempo solide.

Après avoir sillonné la France pour la promo de leurs deux premières productions (aux côtés de Samiam, the Joystix, Nothing More, Billy Gaz Station, Dead Pop Club, Bushmen…), et accompagné Mother Superior (usa) sur la majorité des dates de leur tournée française, THE BLACK ZOMBIE PROCESSION repasse à l’attaque… la tripaille va voler de toute part !
Enregistré et Mixé en Mars 2008 par Christian Carvin (Studio All Production) aux environs d’Aix en Provence, ce deuxième album « Mess with the Best, Die like the Rest » pousse tous les aspects de leur délire encore plus loin. Plus massif, plus rentre dedans, plus saignant, plus précis et plus jouissif ! Du rock sans concession, faisant preuve d’originalité et de savoir faire, qui se nourrit, en plus de boyaux charcutés, de toute cette culture souterraine et de cette éruption de musique énervée : du punk-rock au hardcore en passant par le heavy.
L’art-work de la pochette a cette fois été confiée au maître du genre : Ed Repka (de Boston), pointure de l’illustration horrifique qui a dessiné des pochettes ou des posters légendaires pour Megadeth, Death, Municipal Waste, Possessed, Venom, Evil Dead, NOFX, Misfits, Nuclear Assault, 3 Inches of Blood, Necros, Uncle Slam et bien d’autres…
Ce nouvel album est une grosse pièce de 16 titres, une fresque dégoulinante qui comblera tous les amateurs de sensations fortes et de frayeurs soniques. Puissant et mélodique, fourmillant d’idées et de riffs rutilants, « Mess with the Best, Die lie the Rest » est une ode à la culture bis et s’adresse aux vrais fanatiques de musique qui a du caractère et aux geeks obsédés par les univers fantasmagoriques !

 
à partir de 10,00 
Kicking012
Configurations disponibles
SupportPrix d'achat unitaireQuantité
 CD10,00 €
 LP 12"15,00 €
 

Le line up de ces ghoules accros aux sonorités maléfiques s’est stabilisé autour de son instigateur Nasty Samy (ex- Second Rate, Hawaii Samurai, Hellbats, Lost Cowboy Heroes et actuel bassiste de the Last Brigade), avec les Dalstein Brothers (Ben, batteur de Flying Donuts et Jeremy, guitariste/chanteur de Flying Donuts) et Forest (bassiste chanteur de Pookies et guitariste chanteur de Sons of Buddha).



HAUT