UNCOMMONMENFROMMARS : Functional dysfunctionality

UNCOMMONMENFROMMARS

L’histoire commence de l’autre côté de l’Atlantique, à Washington DC, avec la naissance des jumeaux Trint Eastwood (guitare/chant) et Daff Leppard (batterie), puis celle de leur frère Motor Ed (chant/guitare). Mais c’est quand ils arrivent en France à Serrières, une bourgade de l’Ardèche, que la rencontre se fait avec Jim Spencer (basse/chant). S’ensuivent les visionnages des vidéos de skate, les gamelles sur le bitume et la montée d’adrénaline à la découverte du punk-rock. Les disques de NOFX, Bad Religion, Hüsker Dü, Descendents bousculent ceux de Nirvana, Metallica, The Pixies et l’envie de monter un groupe se fait plus pressente.

UNCOMMONMENFROMMARS : Functional dysfunctionality

Ecouter ...

Telle une Ford Mustang dévalant les rues de San Francisco, Uncommonmenfrommars a déboulé en pleine tornade punk à la fin des 90’s, durant cette satanée décennie qui refuse de céder sa place à l’aube d’un nouveau millénaire en déficit de repères et de valeurs.
Avec ce quatrième album qui dresse un bilan des activités punk des vingt dernières années pour repartir de plus belle, les Unco livrent un disque-charnière qui les fait passer du statut de transmetteur à celui d’émetteur. Douze titres qui prennent des allures de retour vers le futur, UMFM assume sa provenance organique, avec fierté.
Les Unco avalent la route au guidon d’un Functional Dysfunctionality qui dépasse le mur du son et la vitesse de la lumière tout en gardant un œil vissé sur le rétroviseur, un disque qui se compose de toutes les facettes du quatuor qui, à être systématiquement identifié punk / hardcore, a été écarté de son auditoire naturel, le public rock. Si on aborde Functional Dysfunctionality juste en se calant sur le tempo, en fixant le compteur de vitesse sans regarder le panorama, on l’effeuillera sans en goûter toutes les subtilités et les saveurs.
Bien entendu, ça rock à tout va (“Quicksand”, “Get Back On Your Horse”, “My Life”, la tubesque “Key’s In The Mail” ou “My White Russian”), ça punk à toute berzingue (“Bad Ideas”, “Let It Flow”), ça hardcore à tombeau ouvert (“Pink Bullets”, “Positive Nihilist”), ça pop à petites dentelles (“Vampire Girl”, “Face To The Ground”) et parfois, ça fait tout en même temps pour mieux nous mettre le nez dans nos contradictions (la foudroyante “It’s All For The Greater Good” lancée comme une boule de flipper accumulant du bonus à chaque couplet).
Avec un intitulé qui sous-entend que la marge s’impose comme la norme si l’on veut s’en sortir indemne, Functional Dysfunctionality se charge de rappeler que les Uncommonmenfrommars se sont nourris de Snuff, se sont bâfrés d’Undertones, ont déjeuné aux Bullet Lavolta et ont pris des bols de Ramones au goûter pendant des années. Preuve que quand on mène une vie saine et équilibrée, qu’on prend soin de son hygiène bucco-dentaire et qu’on dit bonjour à la dame, on est bien élevé et ça se ressent dans son éducation.

S’il fallait un sésame pour accéder à une nouvelle dimension punk rock, le mot de passe serait Functional Dysfunctionality.

Patrick Foulhoux

 
10,00 
Kicking024
Configurations disponibles
SupportPrix d'achat unitaireQuantité
 CD10,00 €
 

Regarder ...
UNCOMMONMENFROMMARS
NOT SCIENTISTS / JOHNNY MAFIA : Split EP
EP
5,00 €
10 YEARS KICKING : 14 Kicking bands cover 14 Kicking hits !
Picture disc 180g + CD + goodies
15,00 €
NOT SCIENTISTS : Leave stickers on our graves
LP 12"
15,00 €
NOT SCIENTISTS : Destroy to rebuild
CD
10,00 €
DAVID BASSO : The Director's Cut
DVD + Book
18,00 €
UNCOMMONMENFROMMARS : I hate my band

Très souvent, les groupes présentent leur nouvel album comme une réaction au précèdent. I Hate My Band n'est pas seulement une réaction à Functional Dysfonctionality, il est une réaction à la discographie entière des Uncommonmenfrommars !

CD
10,00 €
X-TV : Three is a crowd
10,00 €
UNCOMMONMENFROMMARS : Longer than a EP, shorter than an album

UMFM a dix ans. Dix ans de carrière. Dix ans de tournées internationales. Dix ans d’enregistrements de disques. Alors que certains chercheraient à sortir un basique best of pour célébrer cet anniversaire, le quatuor enregistre un huit titres, à la maison. Huit nouvelles compos qui à leur manière symbolisent la trajectoire entreprise par le groupe en une décennie. Longer Than An ep, Shorter than an album, résume parfaitement en une demi-heure d’acrobaties l’univers si particulier de UMFM. De l’ambitieux et grandiloquent «Authority Freak», sorte d’opera punk qui rendrait même jaloux Billy Joe Armstrong, au plus popisant «Ninja Peeble» et sa mélodie à la naïveté entêtante, en passant par la ruade punk rock de «Deadly Prank», le quasi post hardcore «Falling Back In Line», le mélancolique «Lifetime Bus Stop» ou encore un «Dictionary Man» gavé d’hectolitres d’amplis surchauffés, UMFM n’a décidemment plus rien à envier à ses références. Cela serait même désormais à elles de s’inspirer de sa générosité. Et de son plaisir de jouer si fédérateur. Véritablement bien plus qu’un simple ep. Beaucoup plus. 

Digipack
10,00 €
DAVID BASSO : Diesel, le film
2xDVD
20,00 €


HAUT